Akamai dots background

Blocage des attaques DDoS

Les attaques par déni de service distribué (DDoS) continuent à menacer les sites Web, les réseaux et les serveurs. C'est pourquoi la lutte contre les attaques DDoS reste l'une des principales priorités des équipes responsables de la sécurité d'entreprise. Les attaques DDoS sont perpétrées par des cybercriminels qui contrôlent à distance des botnets, des ordinateurs qui ont été détournés au moyen d'un logiciel malveillant. Lors d'une attaque DDoS, des centaines de milliers de ces ordinateurs piratés envoient des requêtes à une cible unique de manière à submerger de trafic le site Web ou l'application en question pour causer la mise hors ligne ou le ralentissement des serveurs.

Bien que les attaques DDoS soient l'une des plus anciennes formes de cybermenace, le blocage de ces attaques est plus difficile que jamais. Les cybercriminels derrière ces attaques DDoS délaissent la couche réseau et la couche transport pour se concentrer sur la couche applicative, où la protection contre les attaques DDoS est plus difficile à assurer. Les méthodes d'attaque sont également devenues plus sophistiquées : le volume des requêtes envoyées à une cible s'est multiplié de manière exponentielle lors des récentes attaques DDoS, et les programmes de sécurité informatique de la plupart des entreprises ne parviennent pas à s'adapter suffisamment pour permettre une protection adéquate contre les attaques DDoS. De plus, les attaques DDoS sont désormais utilisées pour masquer d'autres formes de violation de données. C'est pour ces raisons que de nombreuses grandes entreprises se sont tournées vers les solutions de blocage des attaques DDoS d'Akamai.

Blocage des attaques DDoS avec Akamai

Akamai fournit des solutions de blocage des attaques DDoS à certaines des plus grandes marques au monde : des entreprises qui comprennent que toute dégradation du service ou déni de service peut affecter à long terme leurs revenus, leur réputation et la fidélité de leurs clients.

Kona Site Defender d'Akamai est une solution de blocage des attaques DDoS à plusieurs couches offrant une protection inégalée des sites Web et des applications par le biais d'une plate-forme intelligente réunissant plus de 137 000 serveurs répartis dans plus de 87 pays. Kona Site Defender étend la sécurité au-delà du centre de données sans sacrifier les performances Web ni la disponibilité, et peut détecter, identifier et contrer les attaques DDoS avant qu'elles n'atteignent l'origine.

Cette puissante solution de blocage des attaques DDoS d'Akamai DDoS dévie le trafic DDoS au niveau de la couche réseau et absorbe le trafic DDoS au niveau de la couche applicative à la périphérie du réseau. Ses capacités de blocage natives dans le chemin permettent de contrer les attaques dans le Cloud avant qu'elles n'atteignent l'origine du client. Un pare-feu d'application Web (WAF) hautement évolutif offre une protection supplémentaire contre les attaques au niveau de la couche applicative dans le trafic HTTP et HTTPS.

Avantage de Kona Site Defender dans le cadre de la lutte contre les attaques DDoS

Avec Kona Site Defender d'Akamai, les entreprises peuvent :

  • réduire les risques d'indisponibilité et les risques métier grâce à une solution de blocage des attaques DDoS capable de dévier et d'absorber les plus grandes attaques DDoS ;
  • préserver les performances des applications et des sites Web pendant les attaques grâce à l'architecture distribuée mondiale d'Akamai ;
  • réduire les coûts associés à la sécurité Web ;
  • se protéger contre les nouvelles menaces et l'évolution des menaces existantes à l'aide de règles Kona régulièrement mises à jour par l'équipe de vigilance d'Akamai ;
  • réduire les risques de vol de données grâce à l'utilisation du pare-feu d'application Web (WAF) d'Akamai.