IPv6

Internet connaît aujourd'hui un bouleversement architectural fondamental car le protocole au niveau de la couche réseau, Internet Protocol version 4 (IPv4), est remplacé par Internet Protocol version 6 (IPv6). Ce changement est nécessaire pour soutenir la croissance continue d'Internet.

L'indispensable transition

L'ère des adresses IPv4 touche à sa fin, les registres Internet régionaux étant en train d'attribuer les dernières. Nombre des plus grands réseaux mobiles et haut-débit dans le monde sont déjà en train de faire passer leurs utilisateurs sur une connexion IPv6. L'utilisation des anciennes adresses IPv4 est de plus en plus restreinte via le recours aux Carrier-Grade NAT. Le recours à la double pile IPv4 et IPv6 pour diffuser des contenus, des sites et des applications Internet est devenu quasi indispensable. En planifiant cette transition intelligemment, elle s'avérera beaucoup moins impressionnante et source de perturbation quelle n'y paraît. Cependant, les entreprises qui utilisent Internet doivent faire preuve de prudence lorsqu'elles déploient leurs technologies de transition IPv6 afin de pouvoir atteindre les utilisateurs via un système hybride IPv4/IPv6, tout en maintenant leur niveau de performance, de fiabilité et de sécurité.

Akamai s'est engagé à aider ses clients, pour qu'ils puissent effectuer cette transition en douceur

Grâce à Akamai, les sites de vos clients pourront bénéficier d'une diffusion via un réseau double pile IPv4+IPv6 à haute performance et haute disponibilité, sans avoir à faire des modifications significatives sur leur infrastructure réseau d'origine. La prise en charge de la diffusion IPv6 est incluse dans de nombreux produits Akamai, vous pourrez donc l'activer aussi simplement que l'on appuie sur un interrupteur (dans le cas où l'IPv6 n'est pas déjà activé par défaut). Pour la plupart des clients, la seule condition préalable importante avant de passer sur IPv6 sera de s'assurer que, dans tous les cas où les adresses IP sont traitées comme des données (par exemple pour les connexions, le suivi et les services de réputation), les adresses IPv6 sont gérées correctement.

Taux d'épuisement des adresses IPv4

Tous les trimestres, Akamai analyse les données publiques collectées par Geoff Huston, expert scientifique du centre APNIC (Asia-Pacific Network Information Center), pour fournir un aperçu de l'espace d'adressage IPv4 disponible par registre Internet régional (RIR) et de la façon dont ces espaces rétrécissent au fil du temps. Cette analyse est publiée dans le rapport État des lieux d'Internet d'Akamai.  En plus de suivre le taux d'épuisement des adresses IPv4, le rapport utilise les données fournies par chaque RIR pour mettre en évidence l'activité de délégation de l'espace d'adressage IPv4 au sein de chaque région pendant le trimestre. Les chiffres ci-dessous illustrent les conclusions du dernier rapport. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à télécharger le dernier rapport.

Évolution de l'espace d'adressage IPv4 disponible dans chaque RIR au cours du quatrième trimestre 2015, sur la base des données mises à disposition par APNIC
La figure 2 indique comment l'espace d'adressage IPv4 disponible de chaque RIR a changé au cours du quatrième trimestre 2015, sur la base des données mises à disposition par APNIC.

Activité d'allocation/affectation IPv4 dans chaque RIR pendant le quatrième trimestre 2015
La figure 3 illustre l'activité d'allocation/affectation IPv4 dans chaque RIR pendant le quatrième trimestre 2015.