Attaques DDoS

Les attaques par déni de service distribué (ou attaques DDoS) sont des actes malveillants visant à rendre un site Web ou une application Web inaccessible aux utilisateurs en le submergeant de trafic pour causer sa mise hors ligne ou son ralentissement. Si les attaques DDoS sont l'une des plus anciennes menaces contre les sites, elles évoluent constamment, ce qui les rend plus difficiles à contrer. À l'heure actuelle, les cybercriminels utilisent de grandes armées de botnets (des ordinateurs qui ont été infectés par des logiciels malveillants et qui peuvent être contrôlés à distance) afin de lancer des attaques DDoS à très grande échelle.

Les attaques DDoS augmentent à la fois en volume et en niveau de sophistication, si bien qu'elles deviennent de plus en plus difficiles à bloquer. Les cybercriminels derrière ces attaques DDoS délaissent la couche réseau pour axer leurs actions sur la couche applicative, où les attaques DDoS sont plus difficiles à détecter. Les attaques DDoS sont souvent utilisées pour détourner l'attention des équipes informatiques d'autres attaques lancées en même temps. Même les plus grandes entreprises peinent à mettre en place une infrastructure capable d'évoluer suffisamment en cas d'attaque DDoS de grande envergure. C'est pourquoi tant d'entreprises qui recherchent une protection contre les attaques DDoS se tournent désormais vers des solutions basées dans le Cloud telles que Kona Site Defender d'Akamai.

Bloquez les attaques DDoS avec Akamai

En tant que solution basée dans le Cloud, Kona Site Defender offre une évolutivité et une portée mondiale intégrées pour aider les entreprises à se défendre contre les attaques DDoS de grande envergure, ainsi que contre les attaques visant les applications Web ou visant directement l'origine.

Kona Site Defender vous aide à préserver les performances et la disponibilité de votre site même face à l'évolution rapide des menaces. Cette solution puissante s'appuie sur l'Intelligent Platform™ d'Akamai pour détecter et contrer les attaques DDoS avant qu'elles n'atteignent l'origine. Elle permet aux entreprises de facilement évoluer de manière à dévier et absorber les plus grandes attaques DDoS et à réduire les temps d'arrêt, les risques métier et les coûts.

Capacités de défense contre les attaques DDoS

Les capacités de Kona Site Defender comprennent :

  • des règles Kona développées par l'équipe de vigilance d'Akamai pour contrer les attaques émergentes visant les applications Web ;
  • des contrôles au niveau de la couche applicative, une collection de règles de pare-feu prédéfinies et configurables au niveau de la couche applicative ;
  • des contrôles de fréquence adaptatifs vous permettant de surveiller et de contrôler la fréquence des requêtes pour chaque application ;
  • des contrôles au niveau de la couche réseau vous permettant d'établir et d'appliquer des listes blanches et des listes noires d'adresses IP de manière à accepter ou rejeter les requêtes provenant de certaines adresses IP ou régions géographiques ;
  • Site Shield, une fonctionnalité vous permettant de camoufler votre origine sur l'Internet public afin de vous protéger contre les attaques visant directement l'origine ;
  • un moniteur de sécurité offrant une visibilité en temps réel sur les événements de sécurité ;
  • des outils de consignation vous permettant d'améliorer votre sensibilisation aux menaces ;
  • Fast DNS, une fonctionnalité de sécurité DNS facultative qui améliore les performances et la disponibilité de votre infrastructure DNS tout en vous protégeant contre la menace d'attaques DDoS.

Découvrez les solutions du lutte contre les attaques DDoS d'Akamai ainsi que ses solutions d'hébergement CDN, ses tests d'applications Web et bien d'autres encore.