U.S. News & World Report

« En assurant la fiabilité et en conservant le contrôle de nos données, nous pouvons diriger une plus grande portion du trafic de référencement organique vers notre site Web, et donc monétiser les visites de ce dernier. »

Matt Kupferman , Directeur sénior de l'ingénierie , U.S. News & World Report

La situation

Fondé en 1933, U.S. News & World Report est un éditeur d'actualités et d'informations multiplates-formes, qui comprend le site www.usnews.com ainsi que des tirages annuels et d'autres versions électroniques de ses classements reconnus des meilleures universités, des meilleurs établissements d'enseignement supérieur et des meilleurs hôpitaux. En 2012, U.S. News a inauguré une division Conférences consacrée aux conversations nationales essentielles et aux solutions destinées à l'enseignement des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques, ainsi qu'aux perspectives d'avenir du secteur de la santé. U.S. News s'est imposé comme le principal fournisseur de services d'actualités et d'informations améliorant la qualité de vie de ses lecteurs, en se concentrant notamment sur la santé, les finances personnelles, l'enseignement, les voyages, les voitures, les actualités et les opinions. Les franchises phares du groupe U.S. News & World Report comprennent des services de conseils aux consommateurs (« Consumer Advice ») et une série de guides dressant un classement des meilleures universités, des meilleurs établissements d'enseignement supérieur, des meilleurs lycées, des meilleurs hôpitaux, des meilleures maisons de retraite, des meilleurs fonds communs, des meilleurs plans de santé, des meilleurs régimes, et bien plus encore.

Le défi

Entreprise médiatique axée sur le numérique, U.S. News & World Report mise sur son contenu unique et captivant pour attirer des visiteurs sur son site Web. La société atteint actuellement plus de 30 millions de décisionnaires chaque mois, avec plus de 160 millions de consultations de pages, soit une augmentation de 20 % d'une année sur l'autre1. U.S. News monétise son contenu en vendant des publicités et des possibilités de parrainage aux entreprises cherchant à atteindre ce public de professionnels instruits, de chefs d'entreprises et de décideurs stratégiques.

La propriété intellectuelle de U.S. News comprend des classements très attendus touchant de plus en plus de domaines. Le fait de proposer ce contenu gratuitement en ligne permet au public de U.S. News d'accéder facilement à ses pages, tout en améliorant le référencement organique dans les moteurs de recherche. Cependant, cela permet également aux tiers indépendants d'extraire et de détourner plus facilement ce contenu sur leurs sites, à l'aide de bots automatisés, ce qui a pour effet de détourner l'attention des visiteurs, voire de nuire aux recettes publicitaires. D'après Matt Kupferman, directeur sénior de l'ingénierie, « U.S. News & World Report a constaté que des tiers indépendants dérobaient ses données, pour ensuite les publier sur leurs propres sites, lesquels sont mieux référencés dans les moteurs de recherche. »

Les objectifs

U.S. News & World Report devait relever plusieurs défis en vue d'atteindre ses objectifs commerciaux :

  • Protection des revenus. U.S. News souhaitait pouvoir identifier les tiers cherchant à extraire le contenu de son site Web et à détourner ses données de classements, et ainsi empêcher toute nouvelle tentative de violation.
  • Réduction des dépenses grâce à une meilleure visibilité sur les bots. En l'absence de solution, U.S. News devait trier et analyser manuellement des journaux afin d'identifier et de bloquer les bots tentant d'extraire les données de son site.
  • Performances adaptées. Avec une croissance annuelle de 20 %, U.S. News voulait s'assurer que la charge exercée sur son serveur d'origine n'affectait pas les performances dont disposaient les utilisateurs légitimes.
  • Gestion complète des bots. U.S. News souhaitait disposer d'une visibilité granulaire sur le trafic des bots afin de mieux identifier les visiteurs de son site et de mettre en place sa stratégie de gestion des bots.

Pourquoi Akamai ?

Protection et amélioration des revenus numériques
La capacité à protéger toutes ses données de classements des tentatives d'extraction sur le Web a été pour U.S. News un facteur décisif dans le choix de la solution Akamai Bot Manager. « En assurant la fiabilité et en conservant le contrôle de nos données, nous pouvons diriger une plus grande portion du trafic de référencement organique vers notre site Web, et donc monétiser les visites de ce dernier. » En empêchant des tiers de s'arroger ses revenus issus de la publicité et du parrainage, U.S. News peut mener ses activités plus sereinement et conserver sa viabilité financière dans un monde dominé par le tout-numérique.

De plus, en déployant Bot Manager, U.S. News s'est attiré les faveurs des fournisseurs de données du secteur de la santé, lesquels ont consenti à fournir davantage d'informations à inclure au contenu médical du groupe. Pour garantir le succès de sa stratégie visant à élargir son lectorat et à attirer un public précieux pour ses partenaires publicitaires, U.S. News doit impérativement trouver de nouvelles méthodes pour rentabiliser son contenu.

Visibilité accrue sur les bots
Comme toute entreprise en ligne, U.S. News a beaucoup gagné à mieux identifier le trafic transitant sur son site Web. Pour M. Kupferman, « Il est très intéressant de savoir qui cherche à extraire les données de son site Web. Même en mode moniteur, il y a beaucoup à apprendre sur la provenance du trafic. » Grâce à une meilleure visibilité sur le trafic des bots, en toute simplicité et en temps réel par le biais d'Akamai Luna Control Center, U.S. News a été en mesure de mieux appréhender la façon dont des tiers utilisaient son contenu.

Évolution au rythme de l'entreprise, dans le cloud
Avant d'adopter Bot Manager, U.S. News a tenté de gérer manuellement son trafic provenant de bots à l'aide de son Web Application Firewall (WAF), et même envisagé brièvement de concevoir sa propre solution en interne. Alors qu'elle effectuait ses vérifications préalables concernant Akamai, la société a également examiné d'autres solutions de gestion des bots qui devaient toutes être installées sur site, dans son centre de données. D'un autre côté, le fait que Bot Manager s'exécute sur la même plate-forme que son réseau de diffusion de contenu (CDN) a représenté un avantage substantiel pour U.S. News.

« Puisque nous devons gérer un grand nombre de requêtes non uniques, nous sommes grandement tributaires de la mise en cache », explique M. Kupferman. Bot Manager était la seule solution fonctionnant au niveau du réseau de diffusion de contenu (CDN). Les autres solutions que nous avons étudiées impliquaient l'abandon de la mise en cache. Désormais, rien ne nous oblige à y renoncer. » Avec Bot Manager. U.S. News a pu réduire de 20 % la charge pesant sur son serveur d'origine, ce qui a eu pour effet de réduire ses coûts en infrastructure et de préserver les performances de son site Web pour les lecteurs. De plus, grâce à une meilleure gestion de l'impact du trafic des bots sur ses ressources informatiques, U.S. News a su adapter son infrastructure Web au développement de ses activités de façon plus rentable.

Une solution clé en main
L'avantage de l'intégration avec le réseau de diffusion de contenu (CDN) d'Akamai ne s'est pas limité à la réduction de la charge sur le serveur d'origine. D'un point de vue informatique, la possibilité d'exploiter les infrastructures existantes sans les redimensionner s'est avéré tout aussi intéressant. « Nous devions impérativement trouver une solution clé en main n'exigeant aucune restructuration. Avec Bot Manager, il nous a suffi d'actionner un bouton pour disposer immédiatement d'une grande visibilité. Pour une véritable intégration à la périphérie, c'était la solution parfaite », conclut M. Kupferman.


1 Données statistiques obtenues sur la page http://mediakit.usnews.com/audience