Akamai fait l'acquisition de Guardicore et étend ainsi sa gamme de solutions Zero Trust destinées à arrêter les ransomware. En savoir plus

Blog

La modernisation du secteur de la santé ? Autant construire l'avion tout en le pilotant

Written by

Bridget Meuse

September 17, 2021

Bridget Meuse is a senior industry marketing analyst for Akamai. She focuses on three industries: Environmental Sustainability, Healthcare, and the Public Sector, where she identifies key trends, tells data-driven stories, and helps bring Akamai solutions to life for customers.

 

Quiconque travaille dans le monde des affaires connaît probablement l'expression « construire l'avion tout en le pilotant ». Et après le chaos de ces 18 derniers mois, je suis sûr que la plupart d'entre nous sont maintenant intimement familiers avec cette expression.  

Qu'il s'agisse de bouleverser les normes de travail traditionnelles ou d'accélérer deux ans de transformation digitale en deux mois, il n'est pas exagéré de dire qu'aucune personne ni aucun secteur n'a été épargné par la pandémie. 

Nous sommes devenus des pilotes et des ingénieurs du jour au lendemain.   

Et si la pandémie a imposé cette mentalité «s'adapter ou mourir » à tous les secteurs, peu ont été aussi profondément touchés que celui de la santé. Non seulement les organismes de soins de santé construisaient l'avion tout en le pilotant, mais elles modifiaient également les schémas de vol, utilisaient différents aéroports et formaient le nouveau personnel en vol. Les entreprises du secteur de la santé ont trouvé le moyen de mettre en place une main-d'œuvre à distance, de dispenser des soins virtuels et de commencer à développer un vaccin, le tout en l'espace de quelques semaines. 

Célébrer quelques pas de géant dans la modernisation du secteur de la santé

Prenons un moment pour célébrer cette avancée majeure pour le secteur de la santé. Le secteur a pris des années de blocages réglementaires, de dettes techniques et de scepticisme de l'industrie et les a transformées en continuité des soins pour des milliards de personnes.  

Une transformation du secteur de la santé de ce type prend généralement des années. De nombreuses années. 

Cette évolution n'aurait pas été possible sans Internet. Les visites de télésanté, les dossiers de santé électroniques (DSE), les accessoires connectés, les meilleures pratiques de partage des données intellectuelles, et même l'intelligence artificielle ont rendu possible la continué des soins, alors qu'il y a 20 ans, le monde se serait arrêté net.  

Et, bien qu'aucune solution hâtive ne soit parfaite (comme de nombreux patients, chercheurs et employés du secteur de la santé s'empresseraient de le dire), les patients ont quand même été soignés, les vaccins et les médicaments ont quand même été développés, et les primes d'assurance ont quand même été facturées et payées. Il y a de quoi être fier. 

Le secteur de la santé a placé la barre plus haut ; il n'y a pas de retour en arrière possible

Le personnel et les patients s'attendent à des expériences en ligne enrichies et sécurisées qui simplifient et améliorent leur vie quotidienne, notamment  

  • des portails en ligne ou des services de télémédecine qui mettent en relation médecins et patients pour des soins médicaux pratiques en tout lieu et à tout moment

  • l'accès à distance aux informations vitales dont le personnel et les partenaires commerciaux ont besoin pour faire leur travail, où qu'ils soient

  • une connexion sécurisée et une protection contre l'accès à des sites d'hameçonnage ou de ransomware afin de protéger les données des patients et la propriété intellectuelle.

Et ensuite ? Trouver un équilibre entre l'innovation et le risque dans le secteur de la santé

Les organismes de santé évoluent sur le plan digital, tout comme leurs risques. Selon un rapport du ministère américain de la santé et des services sociaux, le secteur de la santé a dû faire face à une augmentation de 50 % des cyberattaques depuis le début de la pandémie, ce qui en fait le le secteur le plus coûteux pour faire face à une attaque, avec 7,13 millions de dollars par incident, selon une étude d'IBM. Les prestataires de santé, en particulier, sont des cibles si attrayantes que les DSE peuvent se vendre pour 1 000 dollars chacun sur le dark Web,, alors que les informations relatives aux cartes de crédit coûtent environ 110 dollars et les numéros de sécurité sociale à peine 1 dollar l'unité. Ce même rapport d'IBM indique que la menace la plus courante était le ransomware, suivi du vol de données et de l'accès aux serveurs. 

Et ce ne sont pas les seuls défis que doivent relever les prestataires de santé, les compagnies d'assurance, les sociétés pharmaceutiques et les fabricants de matériel médical. Alors que les cybercriminels sont tapis dans l'ombre, une pression croissante s'exerce pour que les changements digitaux rapides deviennent permanents et que le secteur de la santé entre dans le XXIe siècle. Par exemple, un portail peu réactif ou un réseau hospitalier peu sécurisé, autrefois acceptés, sont désormais des facteurs clés d'inefficacité opérationnelle et de coûts, et peuvent présenter une myriade de risques. 

Cela place les organismes de santé dans une situation difficile. Ils doivent rendre permanentes leurs récentes avancées en matière de modernisation pour assurer la continuité opérationnelle et la numérisation des soins de santé, tout en renforçant les mesures de cybersécurité pour protéger les cibles vulnérables et précieuses (DSE, IP et informations sur les membres). 

En arrière-plan, Akamai aide plan les organismes de santé à offrir des expériences digitales exceptionnelles 

Pour les prestataires de santé . . .

Le passage au cloud permet d'offrir la flexibilité, l'accessibilité et la rapidité requises par les prestataires de santé d'aujourd'hui. En déplaçant leur infrastructure vers la périphérie d'Akamai, les prestataires de santé déchargent les systèmes internes, augmentent la protection contre les dispositifs médicaux non sécurisés (pensez à : BYOD/PAP, Prenez vos appareils personnels) et fournissent une couche supplémentaire de sécurité contre les autres partenaires externes (partenaires de facturation, systèmes CVC, fournisseurs de messagerie, etc.) Akamai n'autorise que les bonnes personnes sur son réseau afin de protéger les précieuses informations de ses patients et de favoriser la continuité des soins. 

Pour les payeurs d'assurance maladie. . .

Lorsque les payeurs transfèrent leur infrastructure vers la périphérie d'Akamai et déplacent les expériences vers les API, ils gagnent en flexibilité, en gestion des coûts, en protection contre les menaces et en expérience rationalisée et sécurisée, non seulement pour les membres, mais aussi pour les employés. 

Pour les entreprises pharmaceutiques et les sociétés de dispositifs médicaux. . .

Les entreprises pharmaceutiques sont souvent confrontées à des défis semblables à ceux des prestataires de santé et des compagnies d'assurance, car elles disposent également de données sensibles sur les utilisateurs et d'une propriété intellectuelle ou de données sur les utilisateurs qu'il est essentiel de protéger. Dans un secteur aussi cloisonné, Akamai a contribué à sécuriser les systèmes et le personnel des entreprises pharmaceutiques en maintenant la notion « vérifier, puis faire confiance » qui est synonyme de l'architecture SASE. 

L'arme pas si secrète du secteur de la santé

Chaque jour, des milliards de personnes vont sur Internet pour découvrir, essayer et faire plus de choses. Akamai contribue à rendre cela possible. 

Les prestataires de santé sont en train d'élaborer le plan de soins du XXIe siècle et Akamai est honoré de contribuer à l'avènement de cette nouvelle ère de la santé en ligne en proposant des moyens innovants pour soutenir les soins aux patients et obtenir des résultats positifs partout et à tout moment. 

En savoir plus sur la façon dont Akamai peut contribuer à dynamiser et à sécuriser la modernisation du secteur de la santé pour votre organisation. 



Written by

Bridget Meuse

September 17, 2021

Bridget Meuse is a senior industry marketing analyst for Akamai. She focuses on three industries: Environmental Sustainability, Healthcare, and the Public Sector, where she identifies key trends, tells data-driven stories, and helps bring Akamai solutions to life for customers.