EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET CARBONE DU RÉSEAU

Il nous a toujours semblé évident que le meilleur moyen d'améliorer le développement durable consistait à augmenter la productivité et l'efficacité énergétique de notre réseau de diffusion de contenu, tout en réduisant notre consommation d'énergies carbonées.

Reduce Network Energy

Optimisation de l'efficacité et de la productivité des serveurs et réduction de l'utilisation des énergies carbonées

L'exploitation du réseau d'Akamai représente actuellement plus de 90 % de son empreinte environnementale globale en termes de consommation d'énergie, d'émissions de carbone et de déchets électroniques. Nos initiatives visent à optimiser l'efficacité et la productivité du réseau, tout en réduisant les émissions de carbone dues à l'énergie consommée. Nous nous sommes engagés à réduire de 30 % chaque année la consommation d'énergie de notre réseau et le volume d'émissions de GES (gaz à effet de serre) liées au trafic. D'ici 2020, notre utilisation des énergies renouvelables permettra de couvrir 50 % de l'exploitation de notre réseau mondial.

Performances du réseau Akamai en termes de développement durable

Grâce aux innovations en matière de productivité et d'efficacité du réseau, nous avons pu dissocier la croissance du trafic de notre réseau du volume absolu de consommation d'énergie et d'émissions de gaz à effet de serre, qui ont été réduites drastiquement, tout en maintenant la croissance exponentielle du trafic.

Dissocier l'empreinte carbone et la consommation énergétique de la croissance de l'entreprise

Consommation totale d'énergie
Émissions totales de carbone
Trafic en période de pointe
Objectif annuel de réduction d'émissions d'énergie et de carbone :
Nombre de serveurs
Nombre de pays
Nombre de réseaux

Faites glisser le marqueur gris sur la carte pour afficher la réduction de la consommation énergétique et des émissions de carbone enregistrée par Akamai année après année.

Émissions de carbone et efficacité énergétique du réseau

Depuis 2009, l'innovation continue au niveau du matériel, de la gestion et de l'efficacité des codes a entraîné une réduction de 90 % du volume d'émissions de carbone et de la consommation énergétique liée au trafic du réseau. Et ce, malgré un trafic qui a été multiplié par vingt durant la même période.

Volume d'émissions de GES
Consommation énergétique
Pic de trafic normalisé

Faites glisser le marqueur gris sur la carte pour afficher la réduction de la consommation énergétique et des émissions de carbone enregistrée par Akamai année après année.

Optimisation des codes

  • Identification et réécriture des codes inefficaces afin d'augmenter la capacité de notre réseau sans ajout de serveurs
  • Intégration de codes optimisés et d'une nouvelle architecture pour rationaliser le transfert intra-réseau des données
  • Amélioration de la proportionnalité de puissance des serveurs, incluant la réduction de la consommation de puissance de traitement du processeur et de la vitesse du ventilateur pendant les périodes d'inactivité

Optimisation du matériel et des infrastructures

  • Déploiement moins onéreux de serveurs personnalisés permettant d'optimiser la performance par watt
  • Virtualisation du développement des serveurs et de l'environnement des serveurs SQA
  • Virtualisation de l'environnement des serveurs de production
  • Conception et exploitation de centres de données à haut rendement énergétique sur certains sites où nous avons d'importants déploiements de serveurs
  • Nouvelle conception de l'architecture des racks de serveurs afin d'optimiser la consommation d'électricité

Optimisation des processus

  • Amélioration de la gestion de serveurs, notamment en identifiant, désaffectant et réaffectant les serveurs désactivés

Recours aux énergies renouvelables

Nous avons réussi à faire en sorte que notre croissance n'entraîne pas l'augmentation de notre consommation énergétique et de notre empreinte carbone. Cependant, nous ne pouvons pas nous passer d'énergie et notre empreinte carbone reste intimement liée à la consommation énergétique. Le recours aux énergies renouvelables constitue, par conséquent, un enjeu majeur pour atteindre notre objectif de réduction de notre impact environnemental. Cela souligne l'importance de l'utilisation d'énergies renouvelables pour compenser la consommation d'électricité du réseau, à l'empreinte carbone non négligeable. À cette fin, nous nous sommes engagés à passer sous la barre des niveaux atteints en 2015 en ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre via l'utilisation d'énergies renouvelables pour couvrir 50 % de l'exploitation de notre réseau mondial d'ici 2020.

À ce jour, Akamai a signé trois conventions d'achat d'énergie virtuelle aux États-Unis. D'après nos prévisions, nos parcs solaires et éoliens devraient générer respectivement 23 % et 44 % de la consommation énergétique du réseau mondial et américain d'Akamai en 2020. Deux de ces projets étaient des collaborations d'agrégation entre les entreprises acheteuses Apple, Etsy, et Swiss Re. Nous explorons également les possibilités d'énergies renouvelables en Europe pour couvrir les multiples opérations de nos centres de données. Pour en savoir plus sur nos objectifs en matière d'énergies renouvelables, notre volonté d'atteindre les 50 % et nos avancées, cliquez ici.

Initiatives concernant les chaînes d'approvisionnement du réseau

La consommation énergétique des fournisseurs tiers de centres de données mutualisés qui hébergent les serveurs de diffusion de contenu d'Akamai constitue une part importante de l'empreinte carbone de la société. Les services basiques de ces fournisseurs, comme le refroidissement et la redondance d'alimentation, font augmenter de façon importante la consommation énergétique, s'ajoutant à celle des serveurs eux-mêmes, ce qui augmente la consommation globale d'électricité et les émissions de carbone. En outre, même si l'efficacité énergétique est un élément clé pour réduire notre empreinte carbone, il est impossible d'éviter la consommation énergétique du réseau lui-même. C'est la raison pour laquelle la réduction des émissions de carbone liées à l'électricité utilisée par ces centres de données mutualisés est un élément décisif. Nous nous sommes engagés auprès de nos fournisseurs de centres de données mutualisés, à la fois directement et en tant que membre du groupe de travail Future of Internet Power de BSR, à favoriser l'optimisation de l'efficacité énergétique et le recours aux énergies renouvelables dans leurs centres de données. En tant que membre de l'Alliance des acheteurs d'énergies renouvelables, nous aidons à influencer les services publics et les responsables politiques pour que l'approvisionnement en énergies renouvelables devienne plus facile et plus rentable. Nous avons déjà remporté un franc succès. En 2017, la chaîne d'approvisionnement des centres de données mutualisés d'Akamai a généré une quantité d'énergies renouvelables équivalant à plus de 10 % de la consommation énergétique du réseau mondial d'Akamai.

Outre ces activités de mobilisation dans les domaines de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables, Akamai réalise chaque année une enquête sur le développement durable de ses fournisseurs de centres de données mutualisés, en surveillant des indicateurs clés de performances tels que le PUE (Power Usage Effectiveness)i, le CUE (Carbon Usage Effectiveness)i, le WUE (Water Usage Effectiveness)i et l'intégration d'énergies renouvelables et de pratiques de gestion environnementale durable. Nous utilisons ces mesures pour quantifier de manière plus précise l'impact de la chaîne logistique du réseau d'Akamai et suivre les progrès de ces installations d'une année sur l'autre. Ces données sont ensuite compilées dans un rapport d'analyse comparative distribué chaque année à nos partenaires mutualisés. Ce rapport présente les performances de chacun de nos partenaires comparativement à leurs pairs, et vise à les encourager à adopter les meilleures pratiques et à améliorer leurs performances.

Nous étudions l'impact de ces initiatives de sensibilisation des fournisseurs en décelant les tendances des indicateurs PUE (Power Usage Effectiveness) et CUE (Carbon Usage Effectiveness) au fil du temps. Les indicateurs PUE et CUE permettent de mesurer précisément l'efficacité énergétique et les émissions de carbone des centres de données. Techniquement, l'indicateur PUE correspond au ratio de la consommation énergétique totale d'un centre de données par rapport à la consommation énergétique de l'équipement informatique. Quant à l'indicateur CUE, il correspond au ratio des émissions totales de gaz à effet de serre d'un centre de données par rapport aux émissions de l'équipement informatique. Nous avons calculé des indicateurs PUE et CUE « effectifs » pour notre réseau sur la base des valeurs agrégées de notre réseau mondial. Depuis 2009, les PUE et CUE effectifs de notre réseau ont diminué de 22 % et de 15 %, respectivement.

Network Supply Chain Initiatives


iCes ICP constituent une norme industrielle développée par The Green Grid.