Akamai dots background

Cloud privé

Le Cloud privé a le vent en poupe auprès des entreprises. Nombre d'entre elles, tous secteurs confondus, construisent leurs propres Clouds après avoir compris qu'un Cloud privé répond à leurs attentes informatiques et commerciales bien mieux que ne pourrait le faire un Cloud public ou une infrastructure informatique traditionnelle.

Cloud public ou Cloud privé ?

À différence d'un Cloud public dont le fournisseur vend ses services à plusieurs clients sur un marché ouvert, un Cloud privé est à usage exclusif d'une seule entité. Un Cloud privé est habituellement déployé dans les locaux de l'entreprise qui l'utilise, bien que ce ne soit pas nécessairement le cas. En effet, un Cloud privé peut également être hébergé et entretenu par un fournisseur, à usage exclusif du client. Bien souvent, le terme « Cloud privé » reste toutefois attaché à un Cloud déployé dans les locaux de l'entreprise qui l'utilise.

Les entreprises qui préfèrent un Cloud privé aux services de Cloud public le font généralement pour une question de sécurité, notamment au regard de la sécurité des données en Cloud Computing, et plus particulièrement pour être certaines que leurs données confidentielles seront moins exposées qu'avec un stockage dans le Cloud public. En plus de rassurer les entreprises dans ce domaine, un Cloud privé donne également plus de contrôle et de transparence des opérations au client, par rapport à un Cloud public.

La confidentialité, le contrôle et la transparence d'un Cloud privé ont cependant un coût. Il est bien plus cher de construire et d'exploiter un Cloud privé que de recourir à un Cloud public. C'est la raison pour laquelle, et aussi parce qu'un Cloud public offre une évolutivité pratiquement illimitée, certaines entreprises optent pour une architecture de Cloud hybride utilisant un Cloud privé pour certaines opérations et les services d'un Cloud public pour d'autres.

Cloud privé ou infrastructure informatique traditionnelle ?

Si le service est installé sur site et utilisé uniquement par l'entreprise, pourquoi recourir à un Cloud ? Que peut bien apporter le Cloud dans ce contexte ?

Selon une définition du Cloud Computing, le Cloud se distingue d'une infrastructure informatique traditionnelle dans plusieurs domaines clé :

  • La virtualisation. La virtualisation des ressources de traitement et de stockage dans un pool commun de ressources essentielles peut être rapidement faite et allouée à la demande. C'est le point fort du Cloud Computing.
  • Prise en charge d'utilisateurs multiples et système de mesure. Comme un Cloud public, un Cloud privé a plusieurs « clients ». En revanche, ces clients sont des groupes de la même entreprise (services, équipes de projet, filiales, etc.). L'infrastructure du Cloud permet de suivre très précisément l'usage de chaque client pour faciliter la facturation, ou du moins la création de rapports à leur soumettre.
  • Le libre-service. En rupture totale avec une infrastructure informatique traditionnelle, un Cloud privé permet aux utilisateurs de l'entreprise de lancer un service informatique, puis d'augmenter ou de diminuer leur utilisation de celui-ci sans avoir à appeler le département informatique à la rescousse. Cela se fait généralement par le biais d'un portail Web en libre-service, dont toute la technologie sous-jacente offre un haut niveau d'automatisation.

Optimisation d'un Cloud privé

Pour l'entreprise type dont le personnel est éparpillé géographiquement, un intérêt essentiel du Cloud privé consiste à pouvoir fournir des services de Cloud d'entreprise sur un WAN et/ou l'Internet public. Les solutions de mise en réseau dans le Cloud d'Akamai aident les entreprises à améliorer la disponibilité, les performances et la sécurité des applications distribuées sur les WAN ou Internet. Les entreprises faisant appel aux services d'Akamai voient l'adoption de services de Cloud de la part des utilisateurs augmenter, de même que leur productivité et un retour sur investissement rapide.

Découvrez comment Akamai peut accélérer et protéger la distribution de services dans le Cloud privé du centre de données à l'utilisateur final.